Le marché monétaire de la zone euro

le-marche-monetaire-de-la-zone-euro.jpg

La zone euro a été créée en 1999 par 11 pays y compris la France. En 2015, ils sont devenus 19 pays à être membres de la zone euro. Il existe des critères pour entrer dans cette zone, à savoir un déficit public inférieur à 3% ou bien une stabilité de la devise monétaire au moins pendant deux ans. Le marché monétaire de la zone euro avec celui des Etats-Unis dominent le monde. Ils ont à eux deux seulement 90% des transactions mondiales.

Le marché monétaire et la banque centrale

marche-monetaire.jpg

La banque centrale européenne ou BCE emploie le système monétaire de la zone euro. C’est l’Eurosystème composé des banques centrales nationales ou BCN et de la banque centrale européenne, qui détermine la politique monétaire unique. Il gère également la zone euro, dans le but de stabiliser les prix.
Pour estimer le marché monétaire, la BCE souligne quelques critères importants, comme les perspectives d’évolution des prix ou le taux d’inflation en une année. Pour bien achever son rôle, la BCE bénéficie d’un haut degré d’indépendance envers le pouvoir politique.

Comment sont traitées les opérations sur le marché monétaire ?

les-operations-sur-le-marche-monetaire.jpg

Le fonctionnement du marché monétaire repose sur la nature des opérations effectuées. Sur le marché interbancaire, les opérations effectuées par les banques afin d’obtenir de la monnaie centrale nécessitent des supports multiples variés, notamment : les bons du Trésor, les certificats de dépôts, billet de trésorerie, etc. Ces supports doivent néanmoins avoir l’aval de la Banque Centrale. Les agents économiques ainsi que les établissements de crédit déficitaires qui ont besoin de financement, se déclarent aux banques excédentaires, c’est à dire ceux qui peuvent faire des prêts, afin d’y obtenir des ressources nécessaires, pouvant subvenir à leurs activités. La banque prêteuse, dépose une partie des fonds auprès de la Banque Centrale pour éviter la surliquidité, et en cas de difficulté de trésorerie, la banque peut recourir à la Banque Centrale pour le refinancement.